• Comment réagir face aux personnes handicapées?

    Un commentaire de La Cascadeuse (Duck Coin Coin, blog qui débute), m'a donné à réfléchir. En effet, comment réagir face aux étranges créatures que sont les handicapés et les malades?




    1re option: Détourner le regard




    2ième option: Leur marcher dessus




    3ième option: Leur fournir les moyens de se débrouiller seuls.




    La première option est souvent choisie en raison du malaise que nous ressentons en apercevant une personne visiblement différente de la majorité, différente de nous. Il se peut que ce soit une simple étape, avant de passer à l'étape 2 ou 3. Mais nous pouvons aussi en rester à cette première étape. Nous nous privons alors de toutes les belles choses que pourrait nous apporter cette personne.




    La deuxième option est sans doute la plus facile, étant donné que les handicapés sont souvent plus près du sol que la moyenne des gens, en raison de leur petite taille ou de leur moyen de locomotion. Mais en les écrasant ainsi, ne perdons-nous pas notre statut d'être humain?...




    La troisième option est celle que je préfère personnellement. Car, en donnant la possibilité aux personnes handicapées d'êtres autonomes, nous leur donnons les moyens d'exploiter leur plein potentiel et de nous en faire profiter. Dans le fond, il suffit seulement de déceler les vrais besoins des gens et de les aider à les combler, au lieu de leur inventer des limites qu'ils n'ont pas!




    Mon amie La Cascadeuse est tout à fait capable d'utiliser un blog prêt à l'emploi comme celui que je lui ai fabriqué. De plus, ceci règlera un petit problème technique qu'elle avait lorsqu'elle voulait me laisser un commentaire. J'ai fait ce que les petits courts-circuits dans sa cervelle Clin d'oeil,dus à un ACV, ne lui permettaient pas de faire. En fait, elle est très capable de faire le reste seule; elle ne manque pas d'idées ni de sujets! Elle déparle un peu, dépoussière parfois involontairement le plancher...mais, sans ça, elle ne serait plus notre inclonable Cascadeuse!




    J'ai aussi rencontré une dame très spéciale au Vieux Port: il lui manquait une bonne partie de la bouche (une chirurgie pour un cancer des lèvres?). Ça la défigurait tellement, que je suis restée saisie la première fois que je l'ai vue. Incapable de dire quelque chose de brillant, la Sunny! Mais je l'ai rencontrée une deuxième fois (cette fois, je savais à quoi m'attendre...) et lui ai dit bonjour en souriant. Sa réaction a été immédiate: elle s'est approchée de moi pour me piquer un petit brin de jasette. J'ai alors su que je venais d'ensoleiller sa journée, ce qui ne m'a pas demandé un grand effort!




    P.S.: Lorsqu'on se demande comment on aimerait que les autres se comportent avec nous, il nous devient très facile de choisir la meilleure option! C'est encore plus facile lorsqu'on pense que la personne handicapée ou malade, ce sera un jour...nous!


  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Août 2006 à 19:10
    Mon opinion...
    Malgré notre société supposément ouverte, il y a encore bien des endroits completement innaccessible aux personnes handicapées. Le métro de Montréal en est un bel exemple meme pour une personne souffrant d'arthrose dans les genoux: les escaliers sont un supplice. Il parait que les 3 nouvelles stations de laval seront munis d,ascenceurs
    2
    la cascadeuse
    Samedi 12 Août 2006 à 20:39
    les personne handicapées
    Vous savez moi aussi quel que fois je mal envers vous, lorsques des personnes ne demandent si mes filles sont handicaper,je leur répond non et chaque fois je resent une colere en moi et un peine pas tout les handicapes sont hériditaires merci de na voir lue
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :