• La résilience

    Je vous ai déjà parlé de résilience. Je reviens sur le sujet suite à une conférence à laquelle j'ai assisté il y a quelque temps.

    En fait, cette conférence a confirmé ce que je sentais au fond de moi : même si on est résilient, on peut parfois avoir des périodes moins faciles. Être résilient ne veut pas dire être coulé dans le béton et à toute épreuve!

    La conférencière nous l'a d'ailleurs joliment illustré. Elle a comparé la personne résiliente à une plante qui serait partie croche et à laquelle on aurait mis un tuteur. La plante guidée et soutenue par le tuteur se met à pousser plus droit. Et elle deviendra droite et solide, dépendamment de la solidité de son tuteur, et du moment qu'on a choisi pendant sa croissance pour le lui mettre.

    Autrement dit, la personne a des petites faiblesses à certains points de sa personnalité, faiblesses dont elle devra tenir compte toute sa vie, particulièrement lorsque la maladie ou le stress la rendront plus vulnérable... Cependant, durant la période ou elle n'avait pas de tuteur, la période où sa tige a crochi, elle a appris des choses qui lui seront utiles toute sa vie. Elle a développé des armes particulières contre l'adversité : que ce soit l'imagination (pour se tirer en pensée de son enfer), l'humour (pour le dédramatiser), la colère (pour y réagir énergiquement) etc. Ces armes deviendront avec le temps des traits de caractère propre à cette personne et la différencieront des autres par sa manière de réagir aux événements.


  • Commentaires

    1
    Lledelwin
    Dimanche 24 Juillet 2005 à 13:38
    armes et faiblesses
    armes : l'humour, l'introspection... faiblesse : manque de confiance en soi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :